You won’t see the magic unless you believe it’s real

You won’t see the magic unless you believe it’s real… And coming back to life meant exactly that for me: learning to look.

When you’re in the dark, without knowing what to hold on to anymore. When everything seems hopeless, you can still find deep within you a tiny little, magical thing that is keeping you alive – the hope that better days will come.

It’s so tiny you’ll think you’re hallucinating, but it’s here anyway.

And that is what you need to hold on to. Everyday.
The days it’s helping you smile. And the days it only just seems to be a product of your imagination. Especially those days.
You’ve got to hold on to that magic here.

~ July 31 is the birthday of the boy who lived, and there was (almost) no better day to remember to turn on the light…

On ne voit pas la magie à moins d’y croire… Et revenir à la vie voulait dire exactement ça pour moi : apprendre à regarder.

Quand on est en pleine pénombre, sans plus savoir à quoi se raccrocher. Quand tout semble sans espoir, on peut pourtant trouver tout au fond de soi une minuscule petite chose, un peu magique, qui nous garde en vie – l’espoir de jours meilleurs.

C’est si minuscule qu’on peut penser halluciner, mais c’est bien là.

Et c’est à ça qu’il faut se raccrocher. Tous les jours.
Les jours où elle nous aide à esquisser un sourire. Et les jours où elle ne semble être qu’un produit de notre imagination. Surtout ces jours-là.
Il faut se raccrocher à cette magie-là.

~ le 31 juillet c’est l’anniversaire du garçon qui a survécu, et il n’y avait (presque) pas de meilleur jour pour se souvenir de rallumer la lumière…

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Me
Looking for Something?
Search:
Product Categories:
Post Categories: