How to survive the holidays when you’re vegetarian/vegan

*

Christmas is the family celebration par excellence, when everyone meets again in native land, even all of the cousins and far away aunties you haven’t seen in ages and barely know at all! And with all of these people reunited around the same festively sparkling table, it is not always easy to be the only vegetarian and confront yourself to the traditional meal of December 25th, mainly constituted of products of animal origin. From the foie gras, a dozen snails of Burgundy or the smoked salmon as a starter to the stuffed turkey as the plat de résistance, without forgetting the gargantuan cheese platter inserting itself before dessert, how not to suffocate when you praise a cruelty-free lifestyle? Whose nerves are going to snap first in this war of the clans opposing the meat- to the plant-eaters? What are the tips to spend a chilled and magical Christmas, where everybody, at least for a night, puts up with others’ differences?

I am about to start my seventh year as a diehard vegetarian in 2019, and – it doesn’t look like it – it starts to count! So I can assure you that a festive meal and a veggie (if not vegan) meal are not two completely contradictory notions or even radically opposed. On the contrary! Eating vegetarian doesn’t mean ‘treating yourself less’ or ‘depriving yourself of food’. Christmas isn’t ‘an exception to the rest of the year just because it is Christmas’, as I could sometimes hear it; and a festive vegetarian (or vegan) menu (like mine, which is to be found at the end of this article) isn’t any less generous or delicious. It’ll, however, be much more respectful of “life”!

Before sharing a few tips, I wanted to briefly – in a few points – explain why…

Why a veggie Christmas

  • Because behind foie gras, there is the force-feeding of geese. “It is a custom that kills 63 million ducks each year, including 23 million female ducklings for their liver is considered too small and with loads of nerves. It consists in putting a little metallic cylinder down the goose’s throat, and it propels – in a few seconds – up to 1kg of food each day, which represents 14kg of food for a human being!” (source: L214).
  • Because behind each piece of meat (chicken, turkey, duck, guinea fowl and other species), there is violence and sometimes abuse too.
  • And because each mass animal farming of ‘season food’ at this festive time (snails, oysters, salmon…), there is money that is moved around on billions of lives. Not very Christmas-spirited!

Almost two weeks away from Christmas, I really wanted to share my few tips and pieces of advice to spend the most wonderful Christmas and New Year and their family meals possible – for everybody.

TIP N°1 on how to survive the war of clans and the questionings:

During these kinds of reunions around a big meal, two sorts of situations may be presented to you. Either you’ll be nicely asked questions, out of pure and simple curiosity, and in this case, stay open and answer them with pleasure, make them try what you prepared for yourself and share your recipes should they ask for them, but avoid propaganda.  Or you’ll have to face skeptical oafs and stubborn radicals, who may probably never change their mind, so in front of them, simply be a diplomat; Christmas is not the time for heated debates which would ruin the magic for everybody – when I was young, I was enough repeated that ‘ignorance is the best defence’.

TIP N°2 on how to best prepare from a strictly practical point of view:

The first thing you should do, in my opinion, is getting inspiration. Personally, I create my recipes most often following what I fancy and using my imagination, but sometimes I am less inspired and so I go get some inspiration in different places: on blogs (Anais’ one is a goldmine, but there is also Minimalist Baker, Deliciously Ella, The Tofu Diaries, The V World, and many other super creative and inspiring people I mostly unearth on Instagram), in magazines (Slowly Veggie, Healthy Food, Esprit Veggie, Veg Magazine & Co), in veggie/vegan cookbooks (like those available in the L214’s online shop).

The second thing you should do is plan, organize yourself, prepare your meal in advance so you just need to heat it up (in case you’re not home for the holidays), and even bring some alternative products (I’m for instance thinking of vegan cheese and vegan foie gras – Jay & Joy and Cashewbert are safe bets in terms of dairy-free shops!). Getting organised this way will allow you to make the most of your family time and the holidays (because chances are your host has planned a vegetarian Christmas are very thin (even inexistent), especially if you’re somewhere a little lost and isolated in France!).

TIP N°3 on how to refocus on the most important:

My last tip is more of a piece of advice or a reminder to ask you to come back to the essential. Because Christmas is, above all, about sharing! Sharing moments of happiness – happiness to be together, to reunite, to laugh and smile at times that are difficult for all, to turn our mind towards the magic rather than the atrocities for just a few hours. Christmas is sharing happiness before sharing the leg of a poor capon!

So Merry Christmas to all! I wish you to spend a wonderful holiday.

COMMENT SURVIVRE AUX FÊTES QUAND ON EST VEGETARIEN/VEGANE 

Noël, c’est la fête de famille par excellence, où tout le monde se retrouve en terre natale, même tous ces cousins et tantes éloignés qu’on n’a pas vus depuis des années et qu’on connaît à peine ! Et avec tout ce monde réuni autour de la même table qui scintille aux couleurs des fêtes, ce n’est pas toujours évident de se retrouver le (la) seul végétarien(ne) et de se confronter au repas traditionnel du 25 décembre, composé principalement et bien souvent de produits d’origine animale. Du foie gras, de la douzaine d’escargots de Bourgogne ou du saumon fumé en entrée à la dinde ou chapon farci en plat de résistance, sans oublier le gargantuesque plateau de fromage qui vient s’insérer avant le dessert, comment ne pas suffoquer quand on prône un style de vie cruelty-free ? Quels nerfs lâcheront en premier dans cette guerre des clans qui oppose les viandards aux mangeurs de plantes ? Quelles sont les astuces pour passer un Noël serein et magique, où tout le monde, au moins le temps d’une soirée, s’accommode des différences des autres ? 

Je m’apprête à entamer ma septième année de végétarisme pur et dur en 2019, et – l’air de rien – ça commence à compter ! Alors je peux vous assurer qu’un repas de fête et un repas végétarien voire végane ne sont pas deux notions contradictoires ou même radicalement opposées. Bien au contraire ! Manger veggie ne signifie pas ‘se faire moins plaisir’ ou encore ‘se priver’. Noël ne fait pas l’objet d’une exception ‘juste parce que c’est Noël’, comme j’ai souvent entendu dire ; et un menu de fête végétarien à végane (comme je vous propose le mien cette année à la fin de cet article) n’en est ni moins copieux ou délicieux. Il sera en revanche bien plus respectueux de la « vie » ! 

Avant de partager quelques astuces, je voulais, en quelques points, brièvement expliquer pourquoi…   

Pourquoi un Noël veggie

  • Parce que derrière du foie gras, il y a le gavage des oies. « C’est une pratique qui tue 63 millions de canards chaque année, dont 23 millions de canetons femelles éliminés à la naissance car leur foie est considéré trop petit et innervé. Elle consiste généralement à enfoncer un embuc métallique jusque dans le jabot de l’oie, qui y propulse – en quelques secondes – jusqu’à 1 kg de nourriture chaque jour, soit l’équivalent de 14 kg de nourriture pour un être humain ! » (source : L214).
  • Parce que derrière chaque morceau de viande (poulets, dindes, canards, pintades et autres espèces), il y a de la violence et parfois aussi de la maltraitance.
  • Et parce que derrière chaque élevage de masse ‘d’aliments de saison’ à cette période fêtes (escargots, huitres, saumon…), c’est de l’argent qui se brasse sur des milliards de vies. Pas trop trop esprit de Noël tout ça !

A presque deux semaines de Noël, je tenais vraiment à livrer mes quelques astuces et conseils pour passer Noël et le Jour de l’An, et leurs repas de famille de la manière la plus merveilleuse possible – pour tout le monde.

ASTUCE N°1 sur comment survivre la guerre des clans et les interrogatoires :

Pendant ce genre de réunions autour d’un gros repas, deux sortes de situations peuvent se présenter. Soit on vous posera gentiment des questions, par pure et simple curiosité, et dans ce cas-là, répondez-y ouvertement et avec plaisir, faîtes goûter vos préparations et partagez votre recette si c’est demandé, mais évitez la propagande. Soit, vous devrez faire face à des bourrins sceptiques et radicaux butés, qui ne changeront peut-être probablement jamais d’avis sur la question, alors face à eux, faîtes tout simplement preuve de diplomatie ; Noël n’est pas le moment pour déclencher des débats houleux qui ruineraient la magie pour tout le monde – on me l’a assez répété étant plus jeune, ‘l’ignorance est la meilleure des défenses’.

ASTUCE N°2 sur comment se préparer au mieux d’un point de vue strictement pratico-pratique :  

La première chose à faire, selon moi, c’est s’inspirer. Personnellement, je crée mes recettes le plus souvent en fonction de mes envies et par imagination, mais parfois je suis moins inspirée et alors, je vais puiser des idées à différents endroits : sur les blogs (celui d’Anais est une vraie mine d’or, mais il y a également Minimalist Baker, Deliciously Ella, The Tofu Diaries, The V World, et bien d’autres personnes ultra créatives et inspirantes que je déniche principalement via Instagram), dans les magazines (Slowly Veggie, Healthy Food, Esprit Veggie, Veg Magazine & Co), les livres de cuisine veggie/véganes (comme ceux relayés notamment sur la boutique du site L214).

La deuxième chose à faire, c’est prévoir, s’organiser, préparer son repas à l’avance pour n’avoir qu’à le réchauffer (au cas où vous ne seriez pas chez vous), et même emporter certains produits ‘alternatives’ (je pense par exemple au fauxmage ou fauxgras – Jay & Joy et Cashewbert sont deux valeurs sûres de fromageries végétales !). S’organiser de cette façon vous permettra de profiter au maximum de votre famille et des festivités (parce que les chances pour que ton hôte ait prévu un Noël végétarien est infime (voire inexistante), surtout en une terre un peu perdue et isolée de la France !).

ASTUCE N°3 sur comment se recentrer sur le plus important :

Ma dernière astuce est plutôt un conseil ou un rappel pour vous dire de revenir à l’essentiel. Parce que Noël, c’est avant tout du partage ! Mais du partage de bonheurs, celui d’être ensemble, de se retrouver, de rire et sourire dans des temps qui sont durs pour tous, de focaliser son esprit sur la magie plutôt que les atrocités pendant juste quelques petites heures. Noël, c’est un partage de bonheur avant d’être le partage d’une cuisse d’un pauvre chapon ! 

Alors joyeux Noël à tous ! Je vous souhaite de passer de merveilleuses fêtes de fin d’année.

*

MY 2K18 VEGGIE HOLIDAY MENU / MON MENU DE FÊTE VEGGIE 2K18

For Christmas / Pour Noël

– Stuffed red Kuri squash (with seitan, chestnuts, bleu cheese, and crushed hazelnuts) / Potimarron farci au seitan, aux marrons, au bleu et aux noisettes

RECIPE / RECETTE

– My vegan version of Mum’s chestnut Christmas Yule log / Ma version végane de la bûche aux marrons de Maman

RECIPE / RECETTE

– Fig-hearted Christmas chocolates / Petits chocolats de Noël, cœurs de figue

RECIPE / RECETTE

For the New Year / Pour le Nouvel An

-Vegan Hachis Parmentier / Hachis Parmentier végane

RECIPE / RECETTE

– Little pots of vegan cinnamon/coconut/chocolate cream (an almond-based alternative is available for those who dislike the taste of coconut) / Petits pots de crème chocolat/coco/cannelle véganes (alternative à l’amande disponible pour ceux qui craindraient le goût de la noix de coco)

RECIPE / RECETTE

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close Me
Looking for Something?
Search:
Product Categories:
Post Categories: