Beautiful Île de Ré

in English

Île de Ré: Saint-Martin-de-Ré & the Phare de la Baleine lighthouse

One of my favourite parts of the holidays was discovering the Île de Ré, where we paused at charming Saint-Martin-de-Ré and later at the Phare de la Baleine lighthouse.

It was so warm that day but visiting such a beautiful place made me forget about the heat. My eyes were enthralled by the tiniest things: the hollyhocks climbing along the Vendée houses’ walls and their colourful shutters, the pretty view from the top of the bell tower of the deep blue ocean tending to be turquoise in some places nearby the shore, on the orange roofs, and on the beach spreading endlessly.

At noon, we took our lunch break at Au Pot d’Étain – a nice, family-friendly restaurant, where one is served with the greatest simplicity, generously, and without any fuss, and where I indulged myself with a cheese & egg buckwheat pancake.

On the way back, we went to check out the Mille Sabords gallery and bookshop; a place that is not to miss for any comics and Tintin fans. Specialised bookshop since 1987, Mille Sabords was the first ever reseller of Tintin-themed objects. The bookshop evolved with the success and democratisation of the comic strips and opened itself to the stories of Astérix, Spirou and Fantasio, and many others as well.

After that, we were heading back and to the Phare de la Baleine lighthouse. 257 steps later, striding across the staircase leading to the lantern, we were finally reaching the top for a pure moment of bliss and serenity, looking out over the old tower and immensity of the Atlantic Ocean.

I must admit it wasn’t easy getting back to the ground!

Saint-Martin-de-Ré

  
en français 

L’île de Ré : Saint-Martin-de-Ré et le Phare de la Baleine

Une de mes découvertes favorites de ces vacances a sans nul doute été l’île de Ré, où nous nous sommes arrêtés sur le charme de Saint-Martin-de-Ré et puis au Phare de la Baleine.

Il faisait si chaud ce jour-là, mais se balader dans un si joli cadre me faisait oublier la chaleur. Mes yeux s’émerveillaient devant les plus petites choses : les roses trémières qui grimpaient le long des murs des maisons vendéennes et de leurs volets colorés, la jolie vue depuis le haut du clocher sur l’océan d’un bleu si profond et à tendance turquoise par endroits près du rivage, sur les toits orangers, et les kilomètres de plage à perte de vue.

Le midi, on s’est arrêter déjeuner Au Pot d’Étain – une bonne cantine familiale, où l’on est servi en toute simplicité, généreusement, et à la bonne franquette, et où je me suis régalée avec une galette au sarrasin œuf & fromage.

Sur le chemin du retour, on s’est arrêté à la galerie et librairie Mille Sabords ; un endroit à ne pas louper pour tous les fans de BD et notamment de Tintin. Librairie spécialisée depuis 1987, Mille Sabords a été le premier revendeur des objets Tintin. La librairie a évolué avec le succès et la démocratisation de la bande dessinée, et s’est ouverte aux histoires d’Astérix, de Spirou et Fantasio, et bien d’autres encore.

Après cela on est reparti, direction le Phare de la Baleine. 257 marches plus tard à arpenter l’escalier qui mène à la lanterne, on arrivait au sommet pour un pur moment de bonheur et de sérénité, avec une vue sur la vieille tour et puis sur l’immensité de l’Atlantique.

Je vous avoue que ce n’était pas facile de redescendre sur terre !

The view from the church tower

La vue depuis le clocher de l’église 

Hot spots and Creatives crush

Bonnes adresses & Créateurs coups de cœur 

The Phare de la Baleine lighthouse

Le Phare de la Baleine 

Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.