Maybe I do believe in fairies after all. Fighting Darkness With Light.

Maybe I do believe in fairies after all.

My alarm hadn’t gone off but I was awake before the dew had even dropped off the frail leaves of these springtime mornings. My alarm hadn’t gone off but something had happened… I thought you were untouchable. That no one could harm you, hurt you this bad. I thought no one could catch you, let alone stab you; that was beyond belief. At least, it was until only recently. Be strong, beautiful London. Fairies will soon be back to heal the bitter wounds in our destitute hearts.

The recent events that occurred in London, and previously Manchester, Westminster, Paris, and everywhere else in the world I’m not specifically familiar with, have had me think a lot.

About how we die.

About how we live.

And about who we love.

About how no one else should decide of our fate except for us, how we’re the ones with the power to say, ‘okay, I’ll let go now. I need to. I think I feel ready.’ About how so very important and essential it is to tell the people we love that we love them and wouldn’t really be who we are without them.

We only have one shot at life. And I believe it’s all about knowing that each time a door closes, another one opens. And that we should grab whatever chance we have of doing the things we want and need to do or say, the things we love, with the people we care for.

No trial.

No fake or random.

Everything is for real.

Everything counts.

Everything matters.

Let’s not waste a second more!

I know I am not. I’m starting a new and exciting project with my best friend and partner in crime, which I’m going to dedicate most of my free time to. I simply feel like this is what I need right now, and what I want too.

So here’s to a new adventure. Here’s to life. And more importantly maybe, here’s to the people and things that keep us alive.

Peut-être que je crois aux fées après tout.

Le réveil n’avait pas sonné mais j’étais éveillée avant même que la rosée du matin ne se soit déposée sur les feuilles frêles des matinées printanières. Le réveil n’avait pas sonné mais quelque chose s’était passé… Je pensais que t’étais intouchable. Que personne ne pouvait te faire de mal, te faire si mal. Je pensais que personne ne pouvais t’écorcher, alors te poignarder? C’était inconcevable. Enfin depuis quelques temps seulement. Sois forte, jolie Londres. Les fées reviendront assez tôt panser les blessures amères dans nos cœurs démunis.

Les récents évènements qui ont touché Londres ce weekend, après Manchester, Westminster, Paris, et bien d’autres endroits dans le monde avec lesquels je ne suis pas davantage familière, m’ont beaucoup fait penser.

A comment on meure.

A comment on vit.

A ceux qu’on aime.

Au fait que personne n’est en droit de décider de notre destin à par nous-même, au fait que nous sommes les seuls à pouvoir dire, “ok, je vais m’en aller maintenant. J’en ai besoin. Je pense que je suis prêt/e.” A l’importance et à la nécessité de dire aux gens qu’on aime qu’on les aime et qu’on ne serait pas tout à fait nous sans eux. 

La vie est comme un jeu, et on ne joue qu’une seule fois. Et je pense qu’il s’agit de savoir qu’à chaque fois qu’une porte se ferme, une autre s’ouvre pour nous. Et que nous ne devons laisser passer aucune chance de faire les choses que l’on veut et que l’on a besoin de faire ou de dire, les choses que l’on aime, avec les personnes auxquelles on tient.

Pas d’essai.

Pas de faux ni de hasardeux.

Tout est vrai, réel.

Tout compte.

Tout a de l’importance.

Alors ne perdons pas une seconde de plus!  

Je sais que c’est ce que je vais faire en tous cas. J’entame un tout nouveau, incroyable, projet aux côtés de mon meilleur ami et complice, et sur lequel je vais consacrer la plupart de mon temps libre. Je sens tout simplement que c’est ce dont j’ai besoin là, maintenant – et ce que je veux aussi.

Alors à cette nouvelle aventure. A la vie. Et plus important encore peut-être, à toutes ces personnes et toutes ces choses qui nous gardent en vie.

 

Follow:
Sharing is caring

2 Comments

  1. 7th June 2017 / 11:05 PM

    A cette nouvelle aventure, qu’il me tarde de découvrir, et aussi, à toi. ♥

    • 8th June 2017 / 9:59 AM

      Merciiiii, Estelle x

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *